Ecce Agnus Dei, 2006

[:fr]Chorégraphie et interprétation : Camille Reverdiau et Julie Sapy
Musique originale : Thierry Piolé

Les-Herbes-folles-ecce-agnus-dei-crédit photo« Voici l’agneau de dieu ». Un titre emprunté au tableau d’Alexandre Cabanel « Saint Jean-Baptiste », exposé en 2006 au Pavillon du Musée Fabre de Montpellier. A l’origine créée pour l’espace d’exposition du tableau, cette pièce courte met en scène une danse géométrique, mathématique, tout en lignes, angles et contrepoint. La musique électro-acoustique, composée uniquement à partir de voix, scande inlassablement les mêmes mots latins et français ; les syllabes s’allongent, se tordent et parfois dégringolent, pour rebondir en étranges chapelets de doubles croches. Danse, costumes, sons, espace s’unissent dans l’affirmation d’une ambiance rythmique étrange, lancinante, obsessionnelle.

« Ecce. » « Agnus ? » « Dei dei. » « Dei » «( Ceci est à prohiber. )»

A la limite de l’absurde, cette première rencontre entre un compositeur et deux danseuses laisse perplexe : un ovni à la fois tordu et rangé, une bizarrerie plastique d’une surprenante austérité.

Représentations

Juin 2006
– invité par la compagnie Point d’identité, Théâtre Jacques Coeur, Lattes (34)
Mars 2006
– Pavillon de Nuit, Pavillon du Musée Fabre, Montpellier (34)[:en]

Choregraphy and interpretation : Camille Reverdiau et Julie Sapy
Music composed by Thierry Piolé

Les-Herbes-folles-ecce-agnus-dei
© Eric Halley


 

 

 

 

 

 

 

 

Past shows

2006 June: hosted by the company Point d’identité, Theater Jacques Coeur, Lattes (France)
2006 March: Pavillon de Nuit, Fabre museum pavilion, Montpellier (France)

[:es]

Coreografía e interpretación: Camille Reverdiau y Julie Sapy
Música: Thierry Piolé

Les-Herbes-folles-ecce-agnus-dei
© Eric Halley

« He aquí el cordero de Dios ». Un título tomado del cuadro de Alexandre Cabanel « Juan el Bautista », expuesto en 2006 en el Pabellón del Museo Fabre de Montpellier. Al principio creada para el espacio de exposición del cuadro, esta pieza corta escenifica una danza geométrica, matemática, hecha de líneas, ángulos y contrapunto. La música electroacústica, compuesta únicamente a partir de voces, acompasa incansablemente las mismas palabras latinas y francesas; las sílabas se alargan, se retuercen y a veces caen rodando, para rebotar en sucesiones de semicorcheas. Danza, vestuarios, sonidos, espacios se unen en la afirmación de un ambiente rítmico extraño, punzante, obsesivo.

« Ecce. » « Agnus ? » « Dei dei. » « Dei » «( Ceci est à prohiber. )»

Al borde de lo absurdo, este primer encuentro entre un compositor y dos bailarinas nos deja perplejos: un ovni a la vez retorcido y recto, una rareza plástica de una sorprendente austeridad.

Actuaciones

Junio de 2006: Duo invitado por la compañia Point d’identité, Teatro Jacques Coeur, Lattes (Francia)
Marzo de 2006: Pavillon de Nuit, Pabellón del Museo Fabre, Montpellier (Francia)

[:]

Recommended Posts