Mysterious morning

Une rencontre singulière entre la danse et les mathématiques

Avec Corps irrationnels, les Herbes folles font le pari de conjuguer deux univers a priori éloignés : danse et mathématiques. Toujours avec distance et humour, elles nous invitent, le temps d’un spectacle, à percevoir les maths autrement. A l’affût des nouvelles possibilités s’offrant au corps, mais également tentant de capter la beauté et l’émotion qui s’échappent de la rigueur rationnelle, elles mettent le petit doigt dans l’engrenage d’un spectacle créé « sur » et « à partir » des mathématiques…Les aimer pour leur beauté parfois austère mais pas nécessairement pour leur perfection, et rechercher plutôt en elles la poésie et les vertiges de l’irrationnel. Les grands espaces et l’infiniment petit. Formidable outil de création chorégraphique en termes d’utilisation de l’espace, du temps, permettant d’établir à l’infini de nouvelles règles de jeu, les mathématiques entraînent allègrement les danseuses (et le public !) dans leur curieux sillage. A la poursuite des nombres mais… surtout de leur poésie !

Dossier de diffusion :
Chorégraphie et interprétation :

Camille Reverdiau, Julie Sapy 

Création sonore :

Musique interprétée par Pablo Jiménez, saxophoniste

Année de création :

2017

Représentations :

15 Sept. 2007
– Scuola civica di musica G. Verdi
, Sinnai, Sardaigne
Fév. 2007
– Récital de Pablo Jiménez, Conservatoire de Montpellier (34)

Partenariats :

Production : Compagnie Les Herbes folles