Giusy Di Giugno

Artiste bouillonnante et généreuse, Giusy Di Giugno commence ses études de danse classique et contemporaine à Palerme (Sicile), où elle est née. Arrivée en France en 1993, elle se forme à Paris au RIDC de Françoise et Dominique Dupuy et suit les cours de Ruxandra Racovitza au Conservatoire National de Région de Boulogne Billancourt.

Danseuse dans la compagnie contemporaine Voignier/Bertagnol pendant 5 ans, elle part ensuite à Madrid et se forme au flamenco à l’Académie de danse Amor de Dios ; elle participe alors à des créations de flamenco contemporain avec les Cies Eva Luna et Kathena. Parallèlement, elle crée deux pièces en tant que chorégraphe et interprète : Quelle galère en 2003 et Quasi en 2006, qui remporte le deuxième prix au festival des jeunes chorégraphes à Fontainebleau. De 2004 à 2007 elle est assistante et interprète pour le chorégraphe Faizal Zeghoudi à Bordeaux, et de 2008 à 2011 participe notamment à la création et à la tournée nationale de La Belle de Cadix (chorégraphie de Bruno Pradet, mise en scène d’Olivier Desbordes).

Titulaire du Diplôme d’Etat de danse contemporaine depuis 1995, Giusy Di Giugno a enseigné au CNR de Boulogne, au Conservatoire d’Argenteuil et à l’Université de Bordeaux, entre autres, et propose régulièrement des entraînements du danseur.

Au sein de la Cie Lips, qu’elle créée et co-dirige depuis 2008 aux côtés de Patrice Usseglio, elle a co-chorégraphié et/ou interprété sept pièces, dont A Feu Vif, Life in progress, ou encore Palmas y tapas. Compagne de route des Herbes folles, elle les rejoint à l’occasion de la création du spectacle Corps irrationnels.

Les danseuses

Camille Reverdiau
Julie Sapy
Giusy Di Giugno

Les musiciens

Marie Arnaud
Jules Meneboo
Thierry Piolé
Miguel Ramírez